Archives pour l'étiquette jus de curcuma bio

Curcuma, Pipérine et gingembre pour soulager les articulations sensibles !

curcumine piperine gingerol de doluperine pour les articulations !
curcumine piperine gingerol de doluperine pour les articulations !

Les problèmes  d’articulations sensibles sont de plus en plus fréquents  ;  le curcuma-pipérine-gingembre est la solution !

Fréquence des problèmes articulaires :

L’incidence des problèmes articulaires va grandissant en Europe et dans les pays occidentaux. Cette élévation a plusieurs origines :

Tout d’abord, le vieillissement de la population accentue les problèmes ostéo-articulaires, car à partir de 50 ans, les problèmes d’arthrose, de rhumatismes et de tendons s’accentue du fait d’un squelette plus fragile. Il faut noter aussi des techniques médicales et chirurgicales plus modernes qui donnent un accès facilité aux soins et des résolutions plus fréquentes comme les prothèses de hanche qui sont des opérations chirurgicales de convenance que l’on pratique de plus en plus, du fait de leur fiabilité et de leur avantage.

L’augmentation du poids et le surpoids qui touche maintenant 30 % de la population européenne n’aide pas la santé en général,

que cela soit diabète, cholestérol et problèmes ostéo-articulaires, le surpoids est une maladie de civilisation lié à la « malbouffe » et ce problème va aller en grandissant.

Les articulations en cas de surpoids sont beaucoup plus sollicités du fait du poids supplementaire et les articulations de cette façon sollicitées vont commencer à souffrir au niveau de micro-traumatismes qui vont devenir le siège de problèmes plus graves au fil des années et se transformer en arthrose, en particulier au niveau de la colonne vertébrale ou au niveau des genoux.

L’extrapolation à la population française d’études épidémiologiques estime que le nombre annuel  de personnes affectées par un problème ostéo-articulaire est d’environ 12 millions de personnes, ce qui représente environ 25 % de la population française. Les chiffres extrapolés des personnes ayant recours à une chirurgie osteo-articulaire sur un an est d’environ à 5,4 millions, et prédomine chez les personnes séniors de plus de 60 ans.

L’importance de maintenir une activité physique régulière :

Le manque d’exercice physique est aussi un aspect à ne pas négliger, car le manque d’activité physique simple comme la marche crée un déficit musculaire, ligamentaire et osseux qui n’est pas arrangé par la station assise qui  bloque également un bon retour veineux.

Alimentation et douleurs articulaires :

Enfin, l’alimentation moderne ne favorise pas une bonne nutrition, en créant des carences en vitamines et en oligo-éléments favorables à la protection du tissu conjonctif, du collagène et du cartilage.

Des carences en vitamine C, en manganèse, en zinc et en silicium peuvent malheureusement retrecir  les tissus de support qui vont devenir des foyers de developpements  inflammatoires.

Curcuma Pipérine Gingembre, la solution !

Les extraits d’épices orientales et asiatiques sont de nouvelles plantes qui permettent de subvenir à des problèmes ostéo-articulaires. En effet les aliments riches en Curcuma, gingembre et en poivre noir ont un effet positif sur la résolution , voire la diminution des symptomes ostéo-articulaires.

Ceci est dû à l’activité anti-oxydante et anti-inflammatoire des actifs come la curcumine,  le Gingérol et  la Pipérine, qui sont des actifs qui apportent définitivement et preuves cliniques à l’appui,  un meilleur confort physiologique de l’organisme.

Dolupérine 60 gélules qui associe ces 3 actifs au sein d’une gélule est un complément alimentaire tout à fait moderne et d’avant-garde, en contribuant à améliorer le métabolisme cellulaire, à aider à maintenir un bon équilibre cellulaire et entretenir une concentration optimale en anti-oxydants dans l’organisme.
Le Curcuma longa est  l’un des piliers essentiels de la médecine Ayurvedique.

A la lumière des dernières recherches scientifiques, le rhizome de Curcuma séché, hautement concentré en curcumine, est aujourd’hui plebiscité comme un soutien nutritionnel majeur dans la protection cellulaire, notamment au niveau articulaire.

Les études récentes ont démontré le rôle hautement protecteur de la curcumine, et l’intérêt d’y associer de la pipérine tiré de l’extrait de poivre noir afin d’améliorer la bio-assimilation intestinale de la curcumine. Il y a une véritable synergie entre la curcumine et la pipérine et l’assimilation par l’organisme de la curcumine se voit hautement augmentée.

L’extrait de Gingembre est un autre exemple que les épices sont tout aussi actives sur la santé, et vient compléter le rôle physiologique des ingrédients synergiques des gélules Dolupérine. Le Gingembre est également  l’un des piliers de la tradition Ayurvedique et apporte le fameux gingérol, titré dans Dolupérine à 15 mg pour 2 gélules, mais aussi un grand nombre d’autres nutriments anti-oxydants.

On ne peut donc que vous recommander de consommer de la dolupérine ou du jus de curcuma frais.

Glucosamine, Harpagophytum et Curcuma pour soulager vos articulation douloureuses !

l'assocation glucosamine curcuma et harpagophytum est la combinaison de choix pour soulager les douleurs !
l’assocation glucosamine curcuma et harpagophytum est la combinaison de choix pour soulager les douleurs !

Depuis quelques années, les produits naturels que l’on utilise pour soutenir les problèmes articulaires ont changé.

Auparavant, on faisait des décoctions d’aubier de tilleul et de Reine des près, que l’on buvait tous les soirs. Il faut reconnaitre que ces tisanes avaient beaucoup d’efficacité et sont toujours d’actualité – on peut les consommer maintenant sous forme d’extraits fluides pré-dosés.

Aujourd’hui, les nouvelles études scientifiques qui s’intéressent à la biochimie cellulaire et organique, permettent de conseiller des produits beaucoup plus ciblés pour améliorer le fonctionnement normal d’un organe.

On parle maintenant d’actif nutritionnel plus que de plante traditionnelle, même si la modernité et la tradition se rejoignent souvent, tant les plantes médicinales ont des effets bénéfiques importants.

En ce qui concerne les articulations, la physiopathologie permet de mettre en évidence différents stades d’inflammation et de dégénérescence, et de différencier les rhumatismes et les problèmes liés à l’âge.

En ce qui concerne les problèmes de rhumatismes, il existe des plantes et des actifs qui ont fait leurs preuves et qui ont subi une batterie de tests et d’études pour confirmer leur intérêt d’utilisation dans les douleurs articulaires.

L’Harpagophytum :

Il y a tout d’abord la plante la plus puissante au niveau anti-inflammatoire, c’est la plante du désert du Kalahari, qui pousse à l’état sauvage en Afrique de l’ouest et dont on cueille les racines secondaires, d’une façon tout à fait artisanale, car la plante pousse à l’état sauvage.

Il s’agit de l’Harpagophytum, ou aussi appelé griffe du diable ou devil’s claw en anglais. Cette plante contient des anti-inflammatoires puissants qui permettent de soulager les articulations après 15 jours à 3 semaines de prise, et l’harpagophytum a des effets anti-inflammatoires similaires à des anti-inflammatoires chimiques après 3 semaines d’utilisation, sans en avoir les effets secondaires, qui sont le mal de ventre et l’accoutumance.

La Glucosamine :

Un autre actif qui est très utilisé dans le monde entier et surtout dans les pays anglo-saxons où la sécurité sociale ne rembourse pas les produits pour soulager les articulations, est la glucosamine et son cousin, la chondroitine, même si certaines études cliniques sont mitigées et ne permettent pas réellement de mettre en évidence des résultats tangibles, le retour de pratiquement toutes les personnes qui ont consommé de la glucosamine est unanime. La glucosamine fonctionne !, elle permet de soulager les douleurs articulaires et d’améliorer la mobilité articulaire. La glucosamine va en fait nourrir les articulations et surtout permettre aux chondrocytes de synthétiser plus correctement la matrice cartilagineuse ainsi que  l‘organisation des fibrilles de collagène, qui ont besoin de ponts entre elles, grâce aux oligo-éléments, aux glycoaminoglycanes et au silicium par exemple.

Le Curcuma :

Enfin, la nouvelle plante du 21 ème est vraisemblablement le Curcuma. Le curcuma est une épice très utilisée depuis des millénaires pour relever les plats épicés. Le curcuma fait aussi partie de la médecine ayurvédique pour soulager de nombreux maux, dont les douleurs articulaires et protéger l’organisme du temps qui passe.

Le curcuma a en effet révélé au cours des nombreuses études scientifiques dont il a fait l’objet, qu’il contenait de nombreux anti-oxydants dont la fameuse curcumine, mais aussi d’innombrables autres actifs qui permettent en fait de réguler l’immunité, de moduler les réactions anti-inflammatoires et d’être également actif dans la protection du foie et de la circulation supérieure au niveau du cerveau.

Au niveau articulaire, le curcuma agit un peu comme l’harpagophytum et permet de calmer la douleur et les processus inflammatoires localisés au niveau du cartilage en permettant de ralentir la dégénérescence de la trame cartilagineuse.

Un des grands principes de la phytothérapie et des traitements par les produits naturels est d’associer plusieurs actifs afin de potentialiser l’action des uns avec les autres.

On recommande d’associer la glucosamine, avec la racine d’harpagophytum et le rhizome de curcuma, que l’on essaiera de consommer frais ou sous forme de jus de curcuma bio et frais afin de conserver l’intégralité des actifs et de conserver les huiles essentielles du curcuma qui améliorent l’assimilation des anti-oxydants du curcuma au niveau intestinal.