Archives pour la catégorie Phytothérapie

La gemmothérapie bio prend son essor !

La gemmotherapie Bio sur abcbeaute.com
La gemmotherapie Bio sur abcbeaute.com

Gemmothérapie, phytothérapie, aromathérapie, on doit différencier ces 3 approches traditionnelles.

Alors que l’aromathérapie s’intéresse à l’utilisation des huiles essentielles extraites par distillation des plantes aromatiques, la phytothérapie s’intéresse à l’utilisation des parties de plantes actives sur l’organisme. La phytothérapie est une science traditionnelle assez vaste qui prend en compte les parties actives, les espèces de plantes actives et le récapitulatif des effets des plantes selon des principes d’efficacité retrouvés de façon répétitive. Ces connaissances subjectives en fait assez précises sont venues être confirmées par des études cliniques et biochimiques qui ont mis en évidence les actifs à l’origine des différentes activités.

La gemmothérapie est une science plus récente qui consiste à apporter des macérats glycérinés de bourgeons de plantes.

La gemmothérapie est une filière de la phytothérapie. La gemmothérapie utilise les propriétés des tissus embryonnaires végétaux en croissance qui sont contenus dans les  bourgeons et les jeunes pousses d’arbres, d’arbustes et de plantes. On peut définir la gemmothérapie  comme la phytothérapie cellulaire revitalisante globale.

Les bourgeons et les jeunes pousses de plantes vont concentrer en grande quantité au moment de la floraison, les actifs naturels et les hormones de croissance végétales qui vont permettre la croissance rapide au moment de la floraison et de la croissance des plantes, des arbres , en particulier au printemps. Les bourgeons apportent donc des actifs très concentrés et des molécules nouvelles que l’on ne retrouve pas en phytothérapie.

C’est en1960 que la gemmothérapie fût mise au jour par le Dr Pol Henry, un homéopathe belge.   Le premier nom de la gemmothérapie fut le nom compliqué de  Phytoembryothérapie .  Cette thérapie a été reprise plus tard par le Dr. Max Tétau, qui l’a surnommée la Gemmothérapie, car le nom gemmae signifie bourgeon en latin.

De plus en plus d’adeptes utilisent la gemmothérapie, par conviction, efficacité et parce que les praticiens de santé sont de plus en plus friands des étonnantes possibilités médicinales des bourgeons et des jeunes pousses de plantes. La forme liquide a aussi ses adeptes, car les formes en gélules et en ampoules sont moins pratiques à utiliser pour certaines personnes.

Les bourgeons de cassis sont donc très actifs pour soulager les articulations douloureuses, alors que le bouleau est très utile pour dépurer l’organisme. Enfin, les bourgeons de charme amélioreraient la concentration en plaquettes sanguines.

Tous les produits unitaires ou les complexes de gemmothérapie sont disponibles sur le site ABCbeauté, www.abcbeaute.com.

On parle des gammes de gemmothérapie de Equi-Nutri et de Gemmobase Herbalgem qui sont les leaders sur le marché.

Curcuma, Pipérine et gingembre pour soulager les articulations sensibles !

curcumine piperine gingerol de doluperine pour les articulations !
curcumine piperine gingerol de doluperine pour les articulations !

Les problèmes  d’articulations sensibles sont de plus en plus fréquents  ;  le curcuma-pipérine-gingembre est la solution !

Fréquence des problèmes articulaires :

L’incidence des problèmes articulaires va grandissant en Europe et dans les pays occidentaux. Cette élévation a plusieurs origines :

Tout d’abord, le vieillissement de la population accentue les problèmes ostéo-articulaires, car à partir de 50 ans, les problèmes d’arthrose, de rhumatismes et de tendons s’accentue du fait d’un squelette plus fragile. Il faut noter aussi des techniques médicales et chirurgicales plus modernes qui donnent un accès facilité aux soins et des résolutions plus fréquentes comme les prothèses de hanche qui sont des opérations chirurgicales de convenance que l’on pratique de plus en plus, du fait de leur fiabilité et de leur avantage.

L’augmentation du poids et le surpoids qui touche maintenant 30 % de la population européenne n’aide pas la santé en général,

que cela soit diabète, cholestérol et problèmes ostéo-articulaires, le surpoids est une maladie de civilisation lié à la « malbouffe » et ce problème va aller en grandissant.

Les articulations en cas de surpoids sont beaucoup plus sollicités du fait du poids supplementaire et les articulations de cette façon sollicitées vont commencer à souffrir au niveau de micro-traumatismes qui vont devenir le siège de problèmes plus graves au fil des années et se transformer en arthrose, en particulier au niveau de la colonne vertébrale ou au niveau des genoux.

L’extrapolation à la population française d’études épidémiologiques estime que le nombre annuel  de personnes affectées par un problème ostéo-articulaire est d’environ 12 millions de personnes, ce qui représente environ 25 % de la population française. Les chiffres extrapolés des personnes ayant recours à une chirurgie osteo-articulaire sur un an est d’environ à 5,4 millions, et prédomine chez les personnes séniors de plus de 60 ans.

L’importance de maintenir une activité physique régulière :

Le manque d’exercice physique est aussi un aspect à ne pas négliger, car le manque d’activité physique simple comme la marche crée un déficit musculaire, ligamentaire et osseux qui n’est pas arrangé par la station assise qui  bloque également un bon retour veineux.

Alimentation et douleurs articulaires :

Enfin, l’alimentation moderne ne favorise pas une bonne nutrition, en créant des carences en vitamines et en oligo-éléments favorables à la protection du tissu conjonctif, du collagène et du cartilage.

Des carences en vitamine C, en manganèse, en zinc et en silicium peuvent malheureusement retrecir  les tissus de support qui vont devenir des foyers de developpements  inflammatoires.

Curcuma Pipérine Gingembre, la solution !

Les extraits d’épices orientales et asiatiques sont de nouvelles plantes qui permettent de subvenir à des problèmes ostéo-articulaires. En effet les aliments riches en Curcuma, gingembre et en poivre noir ont un effet positif sur la résolution , voire la diminution des symptomes ostéo-articulaires.

Ceci est dû à l’activité anti-oxydante et anti-inflammatoire des actifs come la curcumine,  le Gingérol et  la Pipérine, qui sont des actifs qui apportent définitivement et preuves cliniques à l’appui,  un meilleur confort physiologique de l’organisme.

Dolupérine 60 gélules qui associe ces 3 actifs au sein d’une gélule est un complément alimentaire tout à fait moderne et d’avant-garde, en contribuant à améliorer le métabolisme cellulaire, à aider à maintenir un bon équilibre cellulaire et entretenir une concentration optimale en anti-oxydants dans l’organisme.
Le Curcuma longa est  l’un des piliers essentiels de la médecine Ayurvedique.

A la lumière des dernières recherches scientifiques, le rhizome de Curcuma séché, hautement concentré en curcumine, est aujourd’hui plebiscité comme un soutien nutritionnel majeur dans la protection cellulaire, notamment au niveau articulaire.

Les études récentes ont démontré le rôle hautement protecteur de la curcumine, et l’intérêt d’y associer de la pipérine tiré de l’extrait de poivre noir afin d’améliorer la bio-assimilation intestinale de la curcumine. Il y a une véritable synergie entre la curcumine et la pipérine et l’assimilation par l’organisme de la curcumine se voit hautement augmentée.

L’extrait de Gingembre est un autre exemple que les épices sont tout aussi actives sur la santé, et vient compléter le rôle physiologique des ingrédients synergiques des gélules Dolupérine. Le Gingembre est également  l’un des piliers de la tradition Ayurvedique et apporte le fameux gingérol, titré dans Dolupérine à 15 mg pour 2 gélules, mais aussi un grand nombre d’autres nutriments anti-oxydants.

On ne peut donc que vous recommander de consommer de la dolupérine ou du jus de curcuma frais.

Ortie prêle et silicium organique !

tisane d'ortie pour reminéraliser l'organisme - riche en silicium organique
tisane d’ortie pour reminéraliser l’organisme – riche en silicium organique

Les plantes riches en silicium organique sont au nombre de 3 : prêle , ortie et bambou.

La Prêle, également connue sous le nom de prêle des champs est une espèce végétale primitive et très résistante. La prêle pousse d’ailleurs très facilement dans les terrains vagues ou sur le bord des routes, preuve que la prêle est résistante. La Prêle est l’une des sources les plus riches du règne végétal en silice. C’est d’ailleurs une plante connue comme une super-herbe.

La contenance de Silice dans la prêle contribue à renforcer les os et à rendre la peau plus souple.

C’est le collagène, la substance qui donne à la peau son élasticité, qui contient de la silice ou plus exactement du silicium.

Les herboristes utilisent aujourd’hui la prêle le plus souvent pour traiter des infections des voies urinaires, des calculs rénaux, et l’hyperplasie bénigne de la prostate. Ce sont les allégations médicinales utilisées en phytothérapie.

Mais la prêle est très riche en silicium organique sous forme d’acide silicique, ce qui en fait en fait une plante reminéralisante extraordinaire.

La prêle est aussi utlisée pour soulager l’oedème, l’arthrose et l’ostéoporose.

La Prêle est enfin, un antioxydant efficace.

Une étude clinique réalisée en 2010 a montré que l’extrait de prêle, ou la teinture mère de prêle, pourraient être considérés comme des antioxydants naturels. L’étude, publiée dans le Journal of Medicinal Food, a montré les effets anti-radicalaires de l’extrait de prêle.

La Silice contenue dans la prêle est aussi utile pour l’ostéoporose.

L’Université du Maryland Medical School rapporte une étude médicale réalisée en Italie impliquant la prêle pour traiter l’ostéoporose. Dans l’étude, 122 femmes ont pris soit de la poudre de prêle ou de la poudre de prêle et du calcium en association. Les 122 femmes ont connu une augmentation de la densité osseuse qu’elles aient pris de la prele ou de la prele et du calcium.

La prêle peut améliorer la densité osseuse.

Il existe un parallèle évident entre le silicium organique et la calcium.
Les aliments riches en silice sont notamment les peaux des tomates et des concombres. Les plantes riches en silice comprennent la prêle, la paille d’avoine, l’ortie, et la luzerne.

Ces plantes peuvent être mélangées et mises dans un thé ou une tisane en versant de l’eau bouillante sur elles et en leur permettant d’infuser pendant quelques minutes. Trois tasses de tisane de silice fournit une source riche en silicium idéale pour la minéralisation.
On peut faire une analogie pour les autres plantes contenant des concentrations importantes de silicium organique, comme l’ortie.

L’ortie est d’ailleurs souvent associée à la prêle pour aider à soulager les articulations, les tendons douloureux ou tout simplement nourrir des cheveux ternes, des ongles cassants ou pour retrouver une peau plus souple et mieux hydratée.

Han Hepa pour le Foie :

Han Hepa associe de la choline des des extraits de plantes afin d'aider à lutter contre la stéatose hépatique
Han Hepa associe de la choline des des extraits de plantes afin d’aider à lutter contre la stéatose hépatique

Au centre de l’ensemble des organes responsables de la digestion et du transport des nutriments qui passe par la circulation sanguine, le foie est l’organe de référence de l’organisme ; le foie permet aussi d’aider à éliminer les déchets de l’organisme, à métaboliser les graisses en excès, à réguler la synthèse du cholestérol et de nombreuses enzymes.

Stéatose hépatique :

L’alimentation actuelle n’aide pas le bon fonctionnement du foie. Fortement déséquilibrée en nutriments actifs, l’alimentation est beaucoup trop riche en graisses saturées et en sucres rapides qui dérèglent fortement le métabolisme énergétique et l’équilibre du taux de sucres dans le sang. La consommation trop régulière d’alcool n’arrange rien et oblige le foie à détoxifier en permanence ces métabolites toxiques de l’alcool sans y arriver complètement.

Un dérèglement du métabolisme du foie est assez fréquent et la maladie de la stéatose hépatique est de plus en plus fréquente. Il s’agit en fait d’une accumulation de lipides au niveau des cellules hépatiques venant perturber d’une part leur bon fonctionnement en gênant les hépatocytes qui se trouvent dans une véritable souffrance cellulaire et également en augmentant le volume du foie, qui bloque aussi la digestion et l’écoulement régulier de la bile. D’où le terme commun de jaunisse ou de crise du foie que l’on entend souvent, quand on a des troubles hépatiques.

Certaines personnes présentent enfin des problèmes de calculs biliaires qui sont souvent d’origine héréditaire, mais aussi d’origine alimentaire, en cas de problèmes d’écoulement de la bile qui peuvent provoquer des inflammations des conduits biliaires.

Le foie et la bonne hygiène de vie :

Une bonne règle de vie et hygiène alimentaire s’imposent à tous. Il faut également manger à intervalles réguliers et éviter de sauter un repas.

La raison de devoir manger à chaque repas provient de certitudes anciennes mais qui sont tout à fait logiques. Notre horloge biologique interne permet de sécreter des sucs digestifs à certaines heures spécifiques de la journée qui sont généralement aux heures des repas, et en même temps, il s’effectue une sécrétion des sels biliaires avec évacuation de la bile au contact des aliments.
La consommation régulière de légumes, de fruits, comme l’artichaut, la salade comme le mesclun, et consommer des plantes médicinales comme le pissenlit, l’aubier de tilleul, le fumeterre ou les bioflavonoides de citron permettent d’avoir aussi une réelle efficacité dépurative du foie en le drainant fortement.

Han Hepa et son activité :

La choline contenue dans Han Hepa est un actif que l’organisme arrive à synthétiser, mais son apport alimentaire souvent en association, avec l’inositol permet d’obtenir des résultats assez remarquables sur la stéatose du foie.

une récente analyse montre que chez les enfants (à l’exception des plus jeunes), les hommes et les femmes (y compris les femmes enceintes), les apports moyens en choline sont largement en dessous des niveaux adéquats. La choline est présente en grande partie sous forme de phosphatidylcholine (aussi appelée lécithine), un des phospholipides garantissant l’intégrité des membranes plasmiques protégeant les cellules.

Han Hepa contient aussi des extraits de fruits et de légumes qui vont permettre de mieux faire fonctionner le foie par leurs propriétés dépuratives, cholagogues et anti-oxydantes.

Il est clair que ces plantes médicinales ne remplacent pas l’avis du medecin en cas de trouble grave du foie, mais en général, une bonne hygiène de vie, avoir recours à une activité physique régulière et modérée, bien s’alimenter avec les bons produits sans faire d’excès d’alcool, ni de graisses saturées et aider le fonctionnement du foie en faisant des cures régulières à base de plantes médicinales, permettront à coup sûr de se prémunir de problèmes hépatiques dans le milieu de notre vie, à l’âge où on commence à avoir des soucis de santé et de dérèglement métabolique, c’est-à-dire à partir de 45 ans.

Glucosamine, Harpagophytum et Curcuma pour soulager vos articulation douloureuses !

l'assocation glucosamine curcuma et harpagophytum est la combinaison de choix pour soulager les douleurs !
l’assocation glucosamine curcuma et harpagophytum est la combinaison de choix pour soulager les douleurs !

Depuis quelques années, les produits naturels que l’on utilise pour soutenir les problèmes articulaires ont changé.

Auparavant, on faisait des décoctions d’aubier de tilleul et de Reine des près, que l’on buvait tous les soirs. Il faut reconnaitre que ces tisanes avaient beaucoup d’efficacité et sont toujours d’actualité – on peut les consommer maintenant sous forme d’extraits fluides pré-dosés.

Aujourd’hui, les nouvelles études scientifiques qui s’intéressent à la biochimie cellulaire et organique, permettent de conseiller des produits beaucoup plus ciblés pour améliorer le fonctionnement normal d’un organe.

On parle maintenant d’actif nutritionnel plus que de plante traditionnelle, même si la modernité et la tradition se rejoignent souvent, tant les plantes médicinales ont des effets bénéfiques importants.

En ce qui concerne les articulations, la physiopathologie permet de mettre en évidence différents stades d’inflammation et de dégénérescence, et de différencier les rhumatismes et les problèmes liés à l’âge.

En ce qui concerne les problèmes de rhumatismes, il existe des plantes et des actifs qui ont fait leurs preuves et qui ont subi une batterie de tests et d’études pour confirmer leur intérêt d’utilisation dans les douleurs articulaires.

L’Harpagophytum :

Il y a tout d’abord la plante la plus puissante au niveau anti-inflammatoire, c’est la plante du désert du Kalahari, qui pousse à l’état sauvage en Afrique de l’ouest et dont on cueille les racines secondaires, d’une façon tout à fait artisanale, car la plante pousse à l’état sauvage.

Il s’agit de l’Harpagophytum, ou aussi appelé griffe du diable ou devil’s claw en anglais. Cette plante contient des anti-inflammatoires puissants qui permettent de soulager les articulations après 15 jours à 3 semaines de prise, et l’harpagophytum a des effets anti-inflammatoires similaires à des anti-inflammatoires chimiques après 3 semaines d’utilisation, sans en avoir les effets secondaires, qui sont le mal de ventre et l’accoutumance.

La Glucosamine :

Un autre actif qui est très utilisé dans le monde entier et surtout dans les pays anglo-saxons où la sécurité sociale ne rembourse pas les produits pour soulager les articulations, est la glucosamine et son cousin, la chondroitine, même si certaines études cliniques sont mitigées et ne permettent pas réellement de mettre en évidence des résultats tangibles, le retour de pratiquement toutes les personnes qui ont consommé de la glucosamine est unanime. La glucosamine fonctionne !, elle permet de soulager les douleurs articulaires et d’améliorer la mobilité articulaire. La glucosamine va en fait nourrir les articulations et surtout permettre aux chondrocytes de synthétiser plus correctement la matrice cartilagineuse ainsi que  l‘organisation des fibrilles de collagène, qui ont besoin de ponts entre elles, grâce aux oligo-éléments, aux glycoaminoglycanes et au silicium par exemple.

Le Curcuma :

Enfin, la nouvelle plante du 21 ème est vraisemblablement le Curcuma. Le curcuma est une épice très utilisée depuis des millénaires pour relever les plats épicés. Le curcuma fait aussi partie de la médecine ayurvédique pour soulager de nombreux maux, dont les douleurs articulaires et protéger l’organisme du temps qui passe.

Le curcuma a en effet révélé au cours des nombreuses études scientifiques dont il a fait l’objet, qu’il contenait de nombreux anti-oxydants dont la fameuse curcumine, mais aussi d’innombrables autres actifs qui permettent en fait de réguler l’immunité, de moduler les réactions anti-inflammatoires et d’être également actif dans la protection du foie et de la circulation supérieure au niveau du cerveau.

Au niveau articulaire, le curcuma agit un peu comme l’harpagophytum et permet de calmer la douleur et les processus inflammatoires localisés au niveau du cartilage en permettant de ralentir la dégénérescence de la trame cartilagineuse.

Un des grands principes de la phytothérapie et des traitements par les produits naturels est d’associer plusieurs actifs afin de potentialiser l’action des uns avec les autres.

On recommande d’associer la glucosamine, avec la racine d’harpagophytum et le rhizome de curcuma, que l’on essaiera de consommer frais ou sous forme de jus de curcuma bio et frais afin de conserver l’intégralité des actifs et de conserver les huiles essentielles du curcuma qui améliorent l’assimilation des anti-oxydants du curcuma au niveau intestinal.

Glucosamine et extrait de Mangoustan pour vos articulations !

Mangoustan et Glucosamine contre les articulations sensibles
Mangoustan et Glucosamine contre les articulations sensibles

Le Mangoustan est originaire de Malaysie et est en fait très utilisé pour ses vertus anti-oxydantes puissantes.

On dénombre plus de 200 actifs différents dans le mangoustan et en particulier dans l’écorce du fruit.

Particulièrement utilisé sous forme de boisson anti-oxydante aux états unis, le mangoustan est moins connu en Europe.

Les actifs sont dans l’écorce :

 

Le fruit du mangoustan est  riche en sucre, en minéraux comme le calcium, le magnésium et le potassium et en vitamine C naturelle.

Mais c’est plutôt l’écorce qui est riche en actifs et qui donne son activité au Mangoustan. On y trouve les fameuses molécules appelées xanthones.

Les  actifs nommées xanthones :

 

Les xanthones sont multiples et ont des propriétés très diverses sur l’organisme.

Ce sont des composants anti-âge au sens strict du terme du fait de leur aptitude à agir directement dans le milieu intracellulaire et lutter contre les radicaux libres.

L’extrait de mangoustan et en particulier l’écorce contient plus de 30 xanthones différentes.

Les Xanthones sont anti-oxydants :

 

Grâce aux Xanthones, le Mangoustan fait parti des aliments les plus riches en anti-oxydants, au même niveau que les super-fruits qui sont généralement nommés. La puissance anti-oxydante du Mangoustan est donc importante et va pouvoir aider  l’organisme à contrer les radicaux libres dans pratiquement tous les organes de l’organisme.

Véritables agents anti-âge et anti-vieillissement, les xanthones vont aussi agir sur les articulations sensibles en contrôlant les inflammations localisées  et faisant diminuer la douleur. Le phénomène dégéneratif sera donc diminué.

Mangoustan et Glucosamine :

 

En associant ses 2 actifs, on va permettre d’avoir une double action sur les articulations avec d’une part, contrôler la douleur ou la sensibilité des articulations qui présentent une inflammation et nourrir également le tissu cartilagineux qui est en souffrance dans les cas de dégénérescence.

La glucosamine va en fait permettre aux chondrocytes de mieux synthétiser et de mieux organiser les fibrilles de collagène qui doivent obéir à une architecture précise pour être efficaces. La glucosamine va intervenir dans la formation des glycoaminoglycanes qui sont des macro-molécules glucidiques qui vont intervenir dans les liaisons des fibrilles de collagène.

 

L’extrait de mangoustan va compléter l’activité de la glucosamine en permettant de contrôler l’inflammation localisée qui perturbe en fait la possibilité de regénération du cartilage par le fait qu’un afflux de cellules immunitaires rend le renouvellement inefficace.

 

Cartilan Plus :

 

Le Cartilan plus est un produit qui associe de la glucosamine, de l’extrait de mangoustan, mais aussi de la pectine de pomme, de la chitine et de la vitamine C qui va permettre de conserver des articulations normales.

Ce produit très actif doit en fait être pris sur le long terme pour être efficace, car le renouvellement du cartilage est un processus très lent qui prend environ 3 mois.

Il faut donc être patiente et continuer sa cure pendant 2 bons mois pour obtenir des résultats durables sur le moyen et long terme

Il est fortement utile également d’associer des suppléments en collagène qui vont apporter des protéines et tout particulièrement des acides aminés essentiels qui vont aider à construire les fibrilles de collagène.

Même si on est rarement carencée en protéines, il est important d’apporter les bons acides aminés qui vont construire rapidement les fibrilles de collagène.

Ce sont de préférence les acides aminés soufrés qu’il faut ammener en quantité suffisante, afin de ne pas limiter l’assimilation des autres acides aminés.

 

Les différentes phases de l’Arthrose !

cartilage_glucosamine_condroitine_silicium_organiqueLes phénomènes articulaires sont complexes et lorsque l’on commence à avoir 50 ans, il n’est pas rare de commencer à souffrir d’articulations douloureuses ou de tendons endoloris lorsque le mauvais temps s’installe et que l’humidité persiste.

L’arthrose est à différencier du vieillissement articulaire.

Le vieillissement articulaire est un phénomène malheureusement normal qui évolue avec l’âge et qui amincit les structures cartilagineuses qui deviennent plus fragiles et moins fonctionnelles. Il n’y a généralement pas d’inflammation localisée.

L’arthrose ou l’arthrite, car il y en fait très peu de différences entre les 2, d’ailleurs dans le monde anglo-saxon, on parle d’arthrite au sens large et le terme arthrose n’existe pas ;

L’arthrose est une dégénérescence du cartilage articulaire sous l’effet de phénomènes inflammatoires qui vont détruire petit à petit les structures cartilagineuses.

Il existe 2 phases dans l’évolution de l’arthrose,

La première phase est appelée la phase réactionnelle où il y a une prolifération des chondrocytes, les cellules qui produisent la matrice cartilagineuse. Sous l’effet d’un stress souvent d’origine mécanique, les tissus articulaires essaient de réparer les lésions inflammatoires.

La 2 ème phase est appelée la phase de dégénérescence, au cours de laquelle, les chondrocytes vont réduire en nombre, vont même se nécroser et libérer des enzymes qui vont entretenir l’inflammation installée.

On parle alors de chondrocytes arthrosiques. Les chondrocytes normalement fonctionnels pour réparer et alimenter un cartilage dit normal, vont changer complétement de rôle et vont sécréter des enzymes qui vont aider à détruire les tissus déjà inflammées.

Le collagène de type II, les proteoglycanes et la matrice en elle -même sont attaqués par les enzymes.

L’apparition de la phase inflammatoire est presque irréversible, car une fois que les trames de collagène et de glycoaminoglycanes commencent à être détruites, il y a un auto-phénomène d’amplification qui va augmenter l’intensité de la destruction.

 

Il est donc important de prévenir l’apparition des inflammations cartilagineuses. Il y a 3 actions à mettre en place afin d’aider à prévenir l’apparition de l’arthrose :

La première action de soulager la pression mécanique appliquée à l’articulation.

Les sports violents, les activités où il y a des chocs répétitifs comme la course à pied,  le squash ou le tennis, ainsi que le surpoids sont des éléments perturbateurs qui vont aider à provoquer des inflammations articulaires, à partir d’un certain âge.

Il est préférable de faire de la marche à pied, du vélo ou de la natation qui vont mobiliser les articulations d’une façon plus progressive et beaucoup plus bénéfique pour les entretenir.

La 2 ème action est de conserver sa souplesse :

par des exercices de Yoga et d’assouplissements. Une série d’exercices de gymnastique douce va permettre de mobiliser les articulations douloureuses, tout en activant la circulation environnante, ce qui va améliorer sur le long terme la reconstruction du cartilage.

Le cartilage a un processus de renouvellement assez long, de l’ordre d’une année. Il est donc impératif de faire ces exercices sur le long terme.

 

La 3 ème action est de corriger son alimentation :

L’alimentation est souvent à l’origine des foyers inflammatoires de l’organisme, ce sont plutôt les carences alimentaires et les déséquilibres qui vont entretenir les processus inflammatoires.

Une alimentation pauvre en légumes et en fruits va déséquilibrer la balance acido-basique du corps et une acidose va entretenir les phénomènes inflammatoires. De plus les flavonoïdes naturels, la vitamine C et la vitamine E ainsi que de nombreux oligo-éléments participent aux réactions métaboliques et aident à contrer les processus inflammatoires.

Il faut également nourrir ses articulations, les articulations ont besoin de proteines essentielles, de collagène de type 2 pour entretenir les fibres de collagène, de glucosamine et de chondroitine pour entretenir les chaines de glycoaminoglycanes, ainsi que du Silicium et du soufre pour assurer les ponts entre chaque chaine de microfibrille au sein de la matrice cartilagineuse.

Le grand principe  « Nous sommes ce que nous mangeons » est parfaitement vrai dans ce cas, car l’alimentation industrielle moderne a éliminé par souci marketing, tous les éléments nutritifs essentiels qui ne sont pas inscrits sur les emballages en réduisant leur action aux seuls glucides, protéines et lipides.

Mais la farine raffinée pour être sûr d’avoir le pain blanc a éliminé les fibres des couches extérieures des graines qui contiennent justement le silicium.

Les graisses alimentaires sont des graisses saturées afin de conserver les qualités organoleptiques du produit sur un plus long terme, car les acides gras insaturés risquent de s’oxyder rapidement et de dénaturer l’aspect qualitatif du produit. Les graisses saturées non seulement vont faire prendre du poids et vont déséquilibrer le ratio oméga 6/oméga 3 qui devrait être égal à 2 ou à 3.  Nous consommons trop d’acides gras oméga 6 et d’acides gras saturés, et pas assez d’oméga 3.

Il est donc important de se supplémenter en Glucosamine, en chondroitine, en Silicium organique et en oméga 3, par exemple à partir de l’huile de Krill qui apporte des acides gras insaturés très biodisponibles , dont l’activité inflammatoire articulaire a été démontrée.

 

La Spiruline Bio Flamant vert !

spiruline_flamant_vertQuand on parle de fatigue, de stress, de difficultés à s’endormir ou tout simplement d’une baisse de régime ; et que l’on veut se donner un coup de fouet pour aller de l’avant, rien de tel qu’une cure de Spiruline Bio ! La Spiruline, ce super-aliment vert-bleu renferme encore des pouvoirs insoupçonnés !

La Spiruline est une mine d’actifs revitalisants :

La Spiruline est une algue bleue verte qui vit dans l’eau douce.

De son petit nom latin Arthrospira platensis, la Spiruline a été redécouverte au Tchad dans des lacs d’eau douce alcaline (ou le PH est proche de 11). Il s’agit d’une cyanobactérie tout à fait primitive qui constitue le Phytoplancton au sein des lacs très riches en bicarbonates. Sa forme spiralée lui a donné son nom de Spiruline.

On cultive maintenant la Spiruline dans des fermes aquacoles afin de maitriser l’environnement de culture  et augmenter le rendement, mais aussi éviter tout développement de toxines, afin de ne conserver qu’une spiruline de qualité et également issu de l’agriculture biologique.

La Spiruline a une composition extraordinaire en actifs :

très riche en acides aminés essentiels qui représentent 60 % de sa concentration, la Spiruline apporte les fameux aminés soufrés qui peuvent être limitants dans le profil protéique.

La Spiruline, mis à part des protéines, contient des anti-oxydants puissants comme le betacarotène et un ensemble d’oligo-éléments, dont les chefs de file sont le calcium, le phosphore, le magnésium, le zinc et le fer.

Le fait d’effectuer sa croissance dans des milieux alcalins dont le PH est très élevé, concentre la cyanobactérie en Potassium, qui est contenu en grande quantité de l’ordre de 10 à 15 grammes par kilo ; ceci est très intéressant du fait du déséquilibre alimentaire qui perdure dans les pays industrialisés où le rapport sodium/potassium est trop élevé et où la consommation de potassium est trop faible du fait d’une consommation en légumes et en fruits trop faible.

De nombreuses vitamines sont d’ailleurs également présentes comme la Vitamine E et les vitamines du groupe B.

Il faut constater que la composition exacte de la spiruline n’est pas encore finalisée et que de nombreuses molécules glucidiques et lipidiques sont présentes et montrent des effets très positifs sur les problèmes cardiovasculaires, sur les allergies, sur le renforcement de l’immunité et sur la prévention de certaines maladies virales.

La présence d’acides gras insaturés dont l’acide alpha-linolénique qui est un oméga 3 végétal est à noter, mais il y a de plus fortes concentrations en acide gamma-linolénique, le fameux GLA que l’on retrouve dans l’huile de bourrache, l’huile d’onagre ou l’huile de peins de cassis et même s’il n’est pas essentiel pour l’organisme qui peut le resynthétiser, le GLA va orienter de nombreuses voies inflammatoires et jouer un rôle important dans les réactions inflammatoires et immunitaires.

Les pigments verts et bleus sont aussi très intéressants, outre leur intérêt comme colorant alimentaire naturel, la phycocyanine qui est le colorant bleu de la spiruline, a des capacités immuno-modulatrices importantes et son intérêt en médecine est à l’étude.

spiruline-comprimes-biosanteseniorOn recommande une Spiruline de qualité, si possible Bio, et la Spiruline flamant vert présente tous les critères de qualité.

Disponible sur www.biosantesenior.fr

http://www.biosantesenior.fr/spiruline-flamant-vert-bio-boite-ecocan-250g-net-500cp-de-500-mg-flamant-vert,fr,4,E-SP500T.cfm

Aubier de tilleul Bio du Roussillon pour dépurer votre organisme !

Aubier de Tilleul bio : un véritable draineur du Foie !
Aubier de Tilleul bio : un véritable draineur du Foie !

L’ Aubier de Tilleul est une plante médicinale très connue par nos ancêtres français, mais très peu reconnue en dehors de la France, comme est très peu connue, également, la tisane de sommités fleuries de Tilleul.

 

Toujours est-il que l’ Aubier de Tilleul Bio du Roussillon est très actif et est très apprécié par de nombreux français !

L’ Aubier de Tilleul en provenance du Roussillon :

 

La culture du tilleul est réputée dans le Roussillon
La culture du tilleul est réputée dans le Roussillon

Les Tilleuls sont très implantés en Provence et dans le Roussillon, car ce sont des arbres ornementaux assez grands qui font partie du patrimoine régional au même titre que les Oliviers, la Lavande et les herbes aromatiques. De l’espèce Tilia Cordata, le Tilleul est cultivé essentiellement pour ses feuilles et ses sommités fleuries qui ont une activité anti-spamodique et calmante.

Quels sont les actifs de l’Aubier de Tilleul :

La feuille de Tilleul que l’on fait infuser sous forme de tisane est relaxante et permet un meilleur endormissement, que cela soit pour les jeunes enfants , les adultes et les plus âgés.

Par contre, la partie de l’écorce même que l’on appelle l’ aubier de Tilleul a des propriétés différentes. L’aubier est la partie du tronc qui se situe sous l’écorce et qui est encore vivante.

On récolte l’ aubier au printemps lors de la montée de sève.

L’aubier de tilleul est un constituant remarquable contenant de nombreux actifs :

Des polyphénols, des dérivés coumariniques dont le fraxoside, des tanins, des phloroglucinols  et un principe actif très amer, la tiliadine.

Alors que certains composants vont avoir un effet dépuratif et diurétique puissant, les phloroglucinols qui sont des composants anti-spasmodiques vont soulager l’appareil circulatoire, vont relacher la vésicule biliaire et permettre ainsi l’écoulement de la bile. D’ailleurs un médicament très connu est dérivé à son origine des phloroglucinols de l’aubier de tilleul.

Utilisé pour ses vertus dépuratives, l’aubier de tilleul fonctionne aussi sur les calculs et les crises de goutte en dépurant l’organisme.

Des études cliniques et scientifiques faites sur l’Aubier de Tilleul ?

Il y a très peu de travaux cliniques faits sur l’aubier de tilleul qui connaît en fait ses lettres de noblesse par les enseignements des anciens et par les démarches thérapeutiques régionales. Ce n’est pas pour autant que l’ aubier de tilleul ne doit pas être utilisé. L’aubier de tilleul a fait ses preuves et sa consommation est régulière depuis des dizaines d’années.

L’Aubier de Tilleul est un véritable draineur du Foie et un anti-inflammatoire par la même occasion,

Très utilisé dans les campagnes pour traiter la goutte articulaire, l’ aubier de tilleul doit être consommé en association avec d’autres plantes drainantes comme l’artichaut , le chardon marie ou le desmodium pour drainer le foie, activer la vésicule biliaire et améliorer les digestions difficiles.

Où peut-on se procurer un Aubier de Tilleul de qualité ?

Les marques vendant de l’aubier de tilleul du Roussillon sont nombreuses, mais notre choix se porte sur l’ Aubier de tilleul bio des laboratoires Phytonature, assurant une concentration intéressante sous forme buvable, car l’extrait utilisé est à 2000 mg d’aubier de tilleul équivalent et permettant ainsi un traitement à la fois doux et efficace. Disponible sur www.biosantesenior.fr.

 

 

Traiter le Cholestérol endogène et exogène !

traiter el cholestérol alimentaire grâce aux fibres solubles
Traiter le cholestérol alimentaire grâce aux fibres solubles

Les problèmes de Cholestérol élevés vont en augmentant, dû à de notre mode de vie plus stressant entre le travail, les enfants, les repas pris sur le pouce et le manque d’exercice physique, car la voiture est devenue notre mode de locomotion, assis sur notre siège. On accumule donc les toxines et les aliments que l’alimentation nous apporte et le métabolisme se dérègle vite, en favorisant surpoids, problèmes d’équilibre du sucre, problèmes de transit, maladies veineuses et risques cardio-vasculaires.

Pour essayer de contrôler tout cela, il est nécessaire de reprendre le sport à raison de 1 heure  3 fois par semaine. Il est utile d’éviter toute carence en vitamines et minéraux, donc de manger régulièrement des légumes crus et des fruits, en combinaison avec un complexe multivitaminique.

En plus, il faut réguler le transit digestif et abaisser le taux de cholestérol tout en régulant le poids de forme, car un cholestérol élevé est souvent associé à un début de surpoids.

Combiner plusieurs nutriments a beaucoup de sens afin d’agir à différents étages : en prenant des fibres alimentaires comme le son de blé, le son d’avoine ou des pectines de fruits, à la levure de riz rouge et au coenzyme Q10, on obtient un complexe de choix :

Les pectines de pomme vont diminuer l’assimilation du cholestérol alimentaire,

la monacoline K du riz rouge va diminuer la synthèse endogène du cholestérol,

Le coenzyme Q10 va contrôler les oxydations dues à des radicaux libres au niveau vasculaire, tout en baissant également le cholestérol circulant et en redonnant de l’énergie puisque c’est un cofacteur des centrales énergétiques cellulaires de notre organisme.

Essayez donc l’association fibres solubles, Levure rouge de riz et coenzyme Q10 !